« Ida kan ach-cha‘b radjel ». Réflexions sur l’impossible savoir.

Je suis arrivée à Alger à la veille de l’élection, dans une atmosphère tendue. Dans l’avion, la lecture de la presse m’avait fait un long moment douter de mon propre choix de vote. Je ne suis manifestement pas la seule à avoir vacillé.

Dès l’atterrissage, des discussions multiples et assoiffées se sont engagées avec des amis journalistes ou militants. Continuer la lecture de « « Ida kan ach-cha‘b radjel ». Réflexions sur l’impossible savoir. »

Malika Rahal

Malika Rahal est historienne, chargée de recherche à l'Institut d'histoire du temps présent (CNRS). Dr. Malika Rahal is a historian at the Institut d'histoire du temps présent (CNRS) الدكتورة ملكة رحّال باحثة في تاريخ، معهد تاريخ الزمن الحاضر، المركز الوطني للبحث العلمي

More Posts - Website

Follow Me:
Twitter

Autour de la mort du général Aussaresses

La figure du général Aussaresses, témoin rare de l’exercice de la torture et des méthodes contre-insurrectionnelles durant la guerre d’indépendance, me semble finalement assez complexe. D’une part du fait de la personnalité de l’homme : il existait chez lui une dimension bravache et plastronneuse (bien décrite par la journaliste Florence Beaugé1) qui jette une ombre de suspicion sur son témoignage. Continuer la lecture de « Autour de la mort du général Aussaresses »

  1. Florence Beaugé, Algérie, une guerre sans gloire : Histoire d’une enquête (Paris : Calmann-Lévy, 2005). []

Malika Rahal

Malika Rahal est historienne, chargée de recherche à l'Institut d'histoire du temps présent (CNRS). Dr. Malika Rahal is a historian at the Institut d'histoire du temps présent (CNRS) الدكتورة ملكة رحّال باحثة في تاريخ، معهد تاريخ الزمن الحاضر، المركز الوطني للبحث العلمي

More Posts - Website

Follow Me:
Twitter

ابــنــة أكــتـــــــوبــــر

 Quelques jours après le 25e anniversaire de l’événement, voici la traduction en arabe d’un article publié il y a plusieurs mois. Echoing the 25th anniversary of the Octobre 1988 riots and their repression, Miloud Yabrir has translated into Arabic this post published a few months ago.

إنّ الغياب الطويل للرئيس بوتفليقة، والنهاية المسبقة لعهدته – الذي كان حديث زمن –  يرمز إلى نهاية جيل يُدعى جيل طاب جنانو، هذا الجيل الذي قد أعطت حديقته ثمارها. نهاية عنيفة احتاجت إلى اختفاء بيولوجي لممثليه في ظل غياب تقاعدهم الإرادي الذي كان سيسمح في حال حدوثه بوصول رجال ونساء أصغر إلى مناصب المسؤولية. لقد أضحى طاب جنانو غير قابل للزحزحة إلى غاية الموت بالشرعية الهِرقلية للكفاح من أجل الاستقلال. إنّ الذين كانوا صغارا على أن يصبحوا مقاتلين قد وجدوا أنفسهم في مواجهة جيل ناري قادر على استعمال المقدّس الثوري حد القرف.س Continuer la lecture de « ابــنــة أكــتـــــــوبــــر »

Malika Rahal

Malika Rahal est historienne, chargée de recherche à l'Institut d'histoire du temps présent (CNRS). Dr. Malika Rahal is a historian at the Institut d'histoire du temps présent (CNRS) الدكتورة ملكة رحّال باحثة في تاريخ، معهد تاريخ الزمن الحاضر، المركز الوطني للبحث العلمي

More Posts - Website

Follow Me:
Twitter

La question de La Question. Autour de la mort d’Henri Alleg

Le texte qui suit avait été commandé par le site Grotius à la suite de la publication de la biographie d’Ali Boumendjel en 2010,1 il n’a finalement jamais été mis en ligne. Le voici donc publié, en écho à la nouvelle du décès d’Henri Alleg, ami de Boumendjel et compagnon dans la lutte, dont le témoignage avait beaucoup compté pour la rédaction de cet ouvrage. 

Le 24 mars 1957, la presse annonce la mort à Alger de l’avocat Ali Boumendjel, d’une chute du 6e étage du bâtiment où il était retenu par les parachutistes. La version officielle est celle du suicide. Les mémoires du général Aussaresses, publiées en 2001, confirmeront les doutes qui pèsent – dès l’origine – sur cette interprétation, en reconnaissant que l’homme avait été assassiné. L’événement fait grand bruit à Alger comme à Paris. Continuer la lecture de « La question de La Question. Autour de la mort d’Henri Alleg »

  1. Malika Rahal, Ali Boumendjel. Une affaire française, une histoire algérienne, Paris : Belles Lettres, 2010 et Alger : Barzakh, 2011 []

Malika Rahal

Malika Rahal est historienne, chargée de recherche à l'Institut d'histoire du temps présent (CNRS). Dr. Malika Rahal is a historian at the Institut d'histoire du temps présent (CNRS) الدكتورة ملكة رحّال باحثة في تاريخ، معهد تاريخ الزمن الحاضر، المركز الوطني للبحث العلمي

More Posts - Website

Follow Me:
Twitter

Fille d’Octobre

L’absence longue du président Bouteflika, et la fin anticipée de son mandat – évoquée un temps – symbolise le passage de la génération dite tab jnanou, celle dont le jardin a déjà donné ses fruits.1 Passage âpre qui nécessite la disparition biologique de ses acteurs, faute de leur retrait volontaire qui aurait permis l’arrivée aux responsabilités d’hommes et de femmes plus jeunes. Tab jnanou a été rendue indéboulonnable jusqu’à la mort par la légitimité herculéenne de la lutte pour l’indépendance. Ceux qui étaient trop jeunes pour avoir combattu se sont confrontés à une génération du feu capable d’instrumentaliser la sacralité révolutionnaire jusqu’au dégoût. Continuer la lecture de « Fille d’Octobre »

  1. Merci aux amis qui m’ont fait l’amitié de lire ce texte et de partager leurs impressions. Il tente de répondre à des questions que m’ont posées, il y a déjà longtemps, deux amis historiens sagaces. []

Malika Rahal

Malika Rahal est historienne, chargée de recherche à l'Institut d'histoire du temps présent (CNRS). Dr. Malika Rahal is a historian at the Institut d'histoire du temps présent (CNRS) الدكتورة ملكة رحّال باحثة في تاريخ، معهد تاريخ الزمن الحاضر، المركز الوطني للبحث العلمي

More Posts - Website

Follow Me:
Twitter

Bons baisers d’Alger, 1962

تقديم مجموعة أرشيف كوهان-عدّاد بمعهد تاريخ الزمن الحاضر.

وُلد رَأُول كوهان-عدّاد في الجزائر سنة 1916 لعائلة يهودية تمتهن التجارة، و دخل الإدارة الفرنسية سنة 1937. و يتضمّن أرشيفه الموجود في معهد تاريخ الزمن الحاضر في باريس وثائق حول وضعية اليهود خلال الحرب العالمية الثانية (و خصوصا حول الدعاوى القضائية المتعلقة بكوهان-عدّاد نفسه و إقصاءه من الإدارة). و يتعلق الأرشيف أيضا بعملية الإنزال الأنجلو-أمريكي سنة 1942 و حركة مجموعات المقاومة التي ينتمي إليه. و من بين وثائق هناك أيضا صور و بطاقات بريدية  كتلك التي لم تُنشر من قبل لأعياد الإستقلال سنة 1962. جرد مجموعة الأرشيف على موقع المعهد الرابط. س

Je remonte rarement les mains vides d’une plongée dans les archives déposées au sous-sol de l’Institut d’histoire du temps présent. L’archiviste Anne-Marie Pathé attirait il y a quelques jours mon attention sur un petit dossier, dans le fonds Cohen-Addad que je ne connaissais pas. Continuer la lecture de « Bons baisers d’Alger, 1962 »

Malika Rahal

Malika Rahal est historienne, chargée de recherche à l'Institut d'histoire du temps présent (CNRS). Dr. Malika Rahal is a historian at the Institut d'histoire du temps présent (CNRS) الدكتورة ملكة رحّال باحثة في تاريخ، معهد تاريخ الزمن الحاضر، المركز الوطني للبحث العلمي

More Posts - Website

Follow Me:
Twitter

La morale du larynx

2012 se termine pour moi dans une aphonie persistante – et pour tout dire assez amusante – qui m’aura poursuivie durant les Journées d’étude Charles-Robert Ageron (coorganisées par le Centre d’études diocésain des Glycines, qui nous recevait, le Centre d’histoire sociale du XXe siècle, et l’Institut d’histoire du temps présent), et durant la visite de François Hollande en Algérie, où je me trouve encore pour quelques jours. Continuer la lecture de « La morale du larynx »

Malika Rahal

Malika Rahal est historienne, chargée de recherche à l'Institut d'histoire du temps présent (CNRS). Dr. Malika Rahal is a historian at the Institut d'histoire du temps présent (CNRS) الدكتورة ملكة رحّال باحثة في تاريخ، معهد تاريخ الزمن الحاضر، المركز الوطني للبحث العلمي

More Posts - Website

Follow Me:
Twitter

Transmissions mémorielles policées

Le colloque Mémoires algériennes en transmission s’est achevé il y a quelques jours. Il était organisé par Giulia Fabbiano, Abderahmen Moumen et Nassim Amrouche à la MMSH (Maison des sciences de l’homme d’Aix). Continuer la lecture de « Transmissions mémorielles policées »

Malika Rahal

Malika Rahal est historienne, chargée de recherche à l'Institut d'histoire du temps présent (CNRS). Dr. Malika Rahal is a historian at the Institut d'histoire du temps présent (CNRS) الدكتورة ملكة رحّال باحثة في تاريخ، معهد تاريخ الزمن الحاضر، المركز الوطني للبحث العلمي

More Posts - Website

Follow Me:
Twitter

بــَتــْـــــــــــــــــر التــاريخ – بين ضحايا الماضي ودموع الحاضر

أُختتمت منذ مدة قصيرة بمدينة وهران فعاليات ملتقى « 1962 عالم » التي عُقدت في مركز البحث في الانثربولوجيا الاجتماعية والثقافية وذلك لاستدعاء الطريقة التي غيّر بها استقلال الجزائر العالم، وكيف تغيّرت الجزائر بهذا الحدث. اختارت اللجنة المنظمة أن يجمع الملتقى بين المحاضرات الجامعية والتجليات الفنية، إكتنفت إذا تدخلات أكثر من ستين مدعوا عروضا سينمائية نظمتها حبيبة جحنين مع بجاية بوك بسينماتيك وهران، كما كانت هناك تدخلات شعرية وأدبية لكنها بالقدر ذاته سياسية–بالمعنى النبيل-  لـكل من ترينه ت. مينه ها و زهية رحماني، وقد رافق هذا معرضا للطرز لكريستين بيريه.1

Continuer la lecture de « بــَتــْـــــــــــــــــر التــاريخ – بين ضحايا الماضي ودموع الحاضر »

  1.  Christine Peyret, Trinh T. Minh ha []

Malika Rahal

Malika Rahal est historienne, chargée de recherche à l'Institut d'histoire du temps présent (CNRS). Dr. Malika Rahal is a historian at the Institut d'histoire du temps présent (CNRS) الدكتورة ملكة رحّال باحثة في تاريخ، معهد تاريخ الزمن الحاضر، المركز الوطني للبحث العلمي

More Posts - Website

Follow Me:
Twitter

Les larmes, le viol et le journaliste. Analyse d’un voyeurisme idéologique

Le colloque 1962, Un Monde vient de se terminer, à Oran, au Centre de recherche en anthropologie sociale et culturelle (CRASC). Pour évoquer la façon dont l’indépendance algérienne avait changé le monde, et comment les événements du monde avaient traversé le 1962 algérien, le comité d’organisation a choisi de mêler les communications universitaires et les performances artistiques. Les interventions de plus d’une soixantaine d’invités étaient donc entremêlées avec des projections de films organisées à la cinémathèque d’Oran par Habiba Djahnine avec Béjaïa Boc, et des interventions poétiques, littéraires et pour autant politiques – au sens noble du terme – de Trinh T. Minh ha et Zahia Rahmani, et à l’exposition des broderies de Christine Peyret. Continuer la lecture de « Les larmes, le viol et le journaliste. Analyse d’un voyeurisme idéologique »

Malika Rahal

Malika Rahal est historienne, chargée de recherche à l'Institut d'histoire du temps présent (CNRS). Dr. Malika Rahal is a historian at the Institut d'histoire du temps présent (CNRS) الدكتورة ملكة رحّال باحثة في تاريخ، معهد تاريخ الزمن الحاضر، المركز الوطني للبحث العلمي

More Posts - Website

Follow Me:
Twitter

La fable du traître et du martyr

L’édito qui suit est d’abord paru dans le supplément publié le 6 juillet 2012 par le journal el Watan à l’occasion du cinquantième anniversaire de l’indépendance de l’Algérie. Textures du temps le republie aujourd’hui.

Concernant la guerre d’indépendance, les récits à la première personne ont été longtemps inexistants. Cependant, depuis plus d’une dizaine d’années — sans doute en fait depuis que 1988 a fait sauter le verrou du parti unique — les mémoires individuelles se sont ouvertes pour être rendues publiques. Les témoignages de combattants sont omniprésents dans les librairies sous la forme d’autobiographies et de mémoires ; et une initiative comme le site Mémoires d’Algérie, lancé par el Watan et OWNI, recueille des centaines de réponses. Continuer la lecture de « La fable du traître et du martyr »

Malika Rahal

Malika Rahal est historienne, chargée de recherche à l'Institut d'histoire du temps présent (CNRS). Dr. Malika Rahal is a historian at the Institut d'histoire du temps présent (CNRS) الدكتورة ملكة رحّال باحثة في تاريخ، معهد تاريخ الزمن الحاضر، المركز الوطني للبحث العلمي

More Posts - Website

Follow Me:
Twitter

« Manvotech ! » Chronique d’une historienne en campagne

Pour ce premier billet d’Alger, l’actualité l’emporte sur l’archive. C’était aujourd’hui jour d’élection législative en Algérie, et pour moi, l’occasion d’une tournée d’Alger à la Kabylie, pour visiter plusieurs bureaux de vote. Le rat d’archive que je suis n’a pas résisté à l’invitation d’amis journalistes ; je n’aimais d’ailleurs pas l’idée de me voir infliger ce soir des chiffres de participation parfaitement invraisemblables sans aucun moyen de les vérifier. J’avais déjà écouté la radio nationale la veille : en parfaite synchronie la chaîne 1 (arabophone) et la chaîne 3 (francophone) avaient annoncé une participation record dans l’émigration[1], qui s’expliquait, disait-on, par le discours de Sétif du président de la république à l’occasion des célébrations du 8 mai 1945. On évoquait ainsi en multilingue un enthousiasme populaire qui me laissait rêveuse et n’avait aucun correspondant autour de moi. Continuer la lecture de « « Manvotech ! » Chronique d’une historienne en campagne »

Malika Rahal

Malika Rahal est historienne, chargée de recherche à l'Institut d'histoire du temps présent (CNRS). Dr. Malika Rahal is a historian at the Institut d'histoire du temps présent (CNRS) الدكتورة ملكة رحّال باحثة في تاريخ، معهد تاريخ الزمن الحاضر، المركز الوطني للبحث العلمي

More Posts - Website

Follow Me:
Twitter

Table rase révolutionnaire vs. tradition parlementaire ?

À quelques jours des élections législatives que va connaître le pays le 10 mai 2012, Boudjemaa Ghachir, président de la Ligue algérienne des droits de l’homme accordait un entretien au quotidien arabophone al-Khabar. Il y expliquait aux termes de la constitution de 1996 (modifiée en 2008), quelles seraient les attributions de la nouvelle assemblée, rappelant en particulier qu’elle n’aurait pas le pouvoir de proposer une nouvelle constitution, ou même de modifier la constitution existante. Par ailleurs le premier ministre, choisi par le seul président de la république, ne dépend pas de la majorité parlementaire. Continuer la lecture de « Table rase révolutionnaire vs. tradition parlementaire ? »

Malika Rahal

Malika Rahal est historienne, chargée de recherche à l'Institut d'histoire du temps présent (CNRS). Dr. Malika Rahal is a historian at the Institut d'histoire du temps présent (CNRS) الدكتورة ملكة رحّال باحثة في تاريخ، معهد تاريخ الزمن الحاضر، المركز الوطني للبحث العلمي

More Posts - Website

Follow Me:
Twitter

Alger, 28 septembre 1962 – Ferveur, mémoire et amertumes. Le temps de l’advention

M. Benbella. — Mesdames, Messieurs, au terme d’une domination coloniale de cent trente-deux ans, et d’une guerre de libération de sept ans,
Le Peuple algérien est indépendant
La Nation algérienne est libre
La République algérienne démocratique et populaire est proclamée.
Que tous les morts qui ont payé de leur sacrifice suprême la liberté des vivants,
Que tous ceux qui ont tant souffert et qui ont tout perdu,
Que tous ceux qui portent, inscrites dans leur chair, les tortures des tyrans,
Que tous les anonymes, héros sans le savoir, de l’Indépendance nationale,
Que tous ceux qui ont permis au peuple algérien d’émerger et de triompher,
Reçoivent ici l’hommage ému de la patrie restaurée dans ses droits et dans sa dignité.1

Ainsi s’exprimait le président du conseil désigné Ahmed Ben Bella devant l’Assemblée nationale constituante, le 28 septembre 1962, des propos rapportés par le Journal officiel que, par un curieux hasard de recherche, j’étais en train de lire lorsqu’on annonça sa mort, le 11 avril 2012. Continuer la lecture de « Alger, 28 septembre 1962 – Ferveur, mémoire et amertumes. Le temps de l’advention »

  1. Journal officiel de la République algérienne, série des débats, 1er octobre 1962, séance du 28 septembre 1962 []

Malika Rahal

Malika Rahal est historienne, chargée de recherche à l'Institut d'histoire du temps présent (CNRS). Dr. Malika Rahal is a historian at the Institut d'histoire du temps présent (CNRS) الدكتورة ملكة رحّال باحثة في تاريخ، معهد تاريخ الزمن الحاضر، المركز الوطني للبحث العلمي

More Posts - Website

Follow Me:
Twitter

Textures du temps

Le carnet sera le journal de mes recherches concernant l’histoire contemporaine de l’Algérie. J’utilise la notion de texture parce que cette histoire est très étudiée pour ce qui concerne la période coloniale, mais quasiment inexistante en ce qui concerne l’Algérie indépendante. L’un des objectifs est de réfléchir sur les effets d’un tel contraste (effet sur les historiens; effet sur les témoins; effet sur la société algérienne contemporaine) et sur les façons de reconstruire la continuité historique et narrative.
J’y fais le point de mes reflexions sur les questions qu’ouvre ce nouveau champs: quels sont les sujets qui permettent de reconstruire la continuité? comment travailler sur la période récente? Comment aborder la guerre civile, la violence, la sortie de guerre? Et dans ce contexte d’absence d’histoire, avec des épisodes répétés de violence, quelles sont les spécificités des récits des témoins et acteurs? Enfin, en l’absence d’archives d’état, quelles sont les archives que l’on peut mettre à jour?

Malika Rahal

Malika Rahal est historienne, chargée de recherche à l'Institut d'histoire du temps présent (CNRS). Dr. Malika Rahal is a historian at the Institut d'histoire du temps présent (CNRS) الدكتورة ملكة رحّال باحثة في تاريخ، معهد تاريخ الزمن الحاضر، المركز الوطني للبحث العلمي

More Posts - Website

Follow Me:
Twitter