Le monde disparu de Messali Hadj

Admis à la mi-mars 1974 dans un centre hospitalier de la MGEN à Paris, Messali Hadj, né à Tlemcen le 16 mai 1898, termine sa vie accompagné de sa fille Djanina qui lui apporte quotidiennement Le Monde, ainsi qu’elle le relate dans son témoignage.1

Quand le pionnier du nationalisme algérien s’éteint le 3 juin 1974, ils ne sont qu’une poignée de Français à venir lui rendre hommage : Daniel Guérin, Yves Dechézelles, Pierre Lambert, Jean Rous ou encore Daniel Martinet. Continuer la lecture de « Le monde disparu de Messali Hadj »

  1. Djanina Messali-Benkelfat, Une vie partagée avec Messali Hadj, mon père, Riveneuve, 2013. []

Nedjib Sidi Moussa

Docteur en science politique, Nedjib Sidi Moussa a été allocataire de recherché et ATER à l'Université de Paris 1 (Panthéon-Sorbonne).

More Posts - Website

Follow Me:
Twitter

In memoriam Mustapha Ben Mohamed (1926-2013)

Nedjib Sidi Moussa évoque pour Textures du temps le parcours de militant de Mustapha Ben Mohamed, décédé récemment et qu’il avait eu l’occasion d’interviewer. Il revient pour ce faire sur les difficultés de l’histoire du temps présent, lorsqu’une génération de témoins avance en âge, lorsque leurs témoignages deviennent plus secs, lorsqu’ils disparaissent en nous laissant – nous les historiens – avec nos enregistrements, et avec notre chagrin.
يتذكّر نجيب سيدي موسى، اليوم، في «حبكات الزمن» ذاكرة المناضل مصطفى بن محمد، الذي كان قد أجرى معه مقابلات في الماضي والذي توفى مؤخرا. وفي نفس الوقت، يرجع نجيب سيدي موسى إلى الصعوبات المرتبطة بتاريخ الزمن الحاضر وهذا عندما يصبح الشهود طاعنين في السن، وعندما تصبح  شهاداتهم أكثرجفافا، وعندما يتركنا، نحن المؤرخون، هؤلاء الشهود بعد وفاتهم مع تسجيلات مقابلاتنا و أحزاننا.

Parmi les affligeantes nouvelles qui ponctuent ce mois de mai, j’ai été particulièrement attristé par le décès de Mustapha Ben Mohamed. À ce jour, seules quelques brèves dans la presse algérienne ont fait état de sa disparition. Continuer la lecture de « In memoriam Mustapha Ben Mohamed (1926-2013) »

Nedjib Sidi Moussa

Docteur en science politique, Nedjib Sidi Moussa a été allocataire de recherché et ATER à l'Université de Paris 1 (Panthéon-Sorbonne).

More Posts - Website

Follow Me:
Twitter

8 mai 2012, 67 ans après

Sollicité pour un entretien sur le 8 mai 1945 et certains enjeux autour du 67e anniversaire de la sanglante répression, j’ai bien voulu répondre à quelques questions pour un site d’information algérien. Sur décision de la rédaction, le texte, qui devait être publié le 8 mai 2012 en écho au discours présidentiel, n’a finalement pas été mis en ligne. Si le format internet a quelque peu contraint le propos, je le reproduis ici tel quel en me réservant, si besoin, le droit d’en développer ultérieurement certains aspects. Continuer la lecture de « 8 mai 2012, 67 ans après »

Nedjib Sidi Moussa

Docteur en science politique, Nedjib Sidi Moussa a été allocataire de recherché et ATER à l'Université de Paris 1 (Panthéon-Sorbonne).

More Posts - Website

Follow Me:
Twitter