Algeria 2019. Something begins, and something ends

The following article was commissioned by an online media and written on Monday, March 11 2019, a few hours before the date for the upcoming presidential election was postponed and president Bouteflika announced he would not be running again. It was heavily edited with a title that doesn’t befit the text. Here is the original version.

On Friday March 8 2019,1 Algeria experienced one of the largest waves of demonstrations in the country’s history. Algerians took to the streets in protest against President Abdelaziz Bouteflika running for a 5th term in the presidential elections scheduled for 18 April. The protests have grown steadily since February 22, including not only the major cities of Algiers, Oran and Constantine, but also smaller cities and towns across the largest country in Africa. Students (and women make up the majority of Algerian students today) joined the protest on the February 22. The presence of women became even more spectacular as last Friday was also International Women’s Day.

Continuer la lecture de « Algeria 2019. Something begins, and something ends »
  1. photo: Slogans in preparation for the March 8 2019 demonstrations, Twitter, Farah Souames. []

Malika Rahal

Malika Rahal est historienne, chargée de recherche à l'Institut d'histoire du temps présent (CNRS). Dr. Malika Rahal is a historian at the Institut d'histoire du temps présent (CNRS) الدكتورة ملكة رحّال باحثة في التاريخ، معهد تاريخ الزمن الحاضر، المركز الوطني للبحث العلمي

More Posts - Website

Follow Me:
Twitter

Le peuple et le sens de l’histoire

Une version de ce texte est parue sous la forme d’une tribune dans le journal Le Monde du 4 mars 2019. Il a été écrit dimanche 3 à la mi-journée, alors que les manifestations étudiantes démarraient sans que je puisse les évoquer encore.

L’Algérie a connu des derniers jours des marches d’une ampleur pratiquement inédite dans l’histoire du pays, pour s’opposer à un cinquième mandat du président Bouteflika, avec des manifestations spectaculaires qui ont couvert l’ensemble du territoire dans ses moindres localités. 

Continuer la lecture de « Le peuple et le sens de l’histoire »

Malika Rahal

Malika Rahal est historienne, chargée de recherche à l'Institut d'histoire du temps présent (CNRS). Dr. Malika Rahal is a historian at the Institut d'histoire du temps présent (CNRS) الدكتورة ملكة رحّال باحثة في التاريخ، معهد تاريخ الزمن الحاضر، المركز الوطني للبحث العلمي

More Posts - Website

Follow Me:
Twitter

« Manvotech ! » Chronique d’une historienne en campagne

Pour ce premier billet d’Alger, l’actualité l’emporte sur l’archive. C’était aujourd’hui jour d’élection législative en Algérie, et pour moi, l’occasion d’une tournée d’Alger à la Kabylie, pour visiter plusieurs bureaux de vote. Le rat d’archive que je suis n’a pas résisté à l’invitation d’amis journalistes ; je n’aimais d’ailleurs pas l’idée de me voir infliger ce soir des chiffres de participation parfaitement invraisemblables sans aucun moyen de les vérifier. J’avais déjà écouté la radio nationale la veille : en parfaite synchronie la chaîne 1 (arabophone) et la chaîne 3 (francophone) avaient annoncé une participation record dans l’émigration[1], qui s’expliquait, disait-on, par le discours de Sétif du président de la république à l’occasion des célébrations du 8 mai 1945. On évoquait ainsi en multilingue un enthousiasme populaire qui me laissait rêveuse et n’avait aucun correspondant autour de moi. Continuer la lecture de « « Manvotech ! » Chronique d’une historienne en campagne »

Malika Rahal

Malika Rahal est historienne, chargée de recherche à l'Institut d'histoire du temps présent (CNRS).
Dr. Malika Rahal is a historian at the Institut d'histoire du temps présent (CNRS)
الدكتورة ملكة رحّال باحثة في التاريخ، معهد تاريخ الزمن الحاضر، المركز الوطني للبحث العلمي

More Posts - Website

Follow Me:
Twitter